The Image in the Hand

Mlf | Marie-Laure Fleisch est heureuse de vous annoncer la seconde exposition de l’artiste italienne Alice Cattaneo (Milan, 1976), pour laquelle elle a créé une nouvelle série de sculptures. Le titre de l’exposition évoque le procédé créatif qui commence souvent par une image qui précède le travail manuel du sculpteur. Pour Cattaneo, la sculpture est à la fois un fragment et un ensemble. Cela implique une tension entre la vision initiale de l’œuvre et ce que les mains de l’artiste façonnent en reproduisant la première idée. Le passage du temps depuis l’image originale jusqu’à la réalisation finale de l’œuvre crée un dialogue entre la matière, le corps et l’esprit. Un texte critique de la curatrice de l’exposition Chiara Bertola accompagne les œuvres.

Cattaneo a choisi de présenter deux groupes de sculptures qui cohabitent dans les divers espaces d’exposition de la galerie, créant une série de connexions invisibles entre les entités physiques des œuvres et de l’architecture. Les espaces vides sont indispensables à la pratique de Cattaneo, elle les habite au moyen d’éléments géométriques essentiels. Une série de lignes en verre de Murano font écho à la verticalité des murs. Cela est contrebalancé par des petites structures géométriques en verre, céramique et ardoise, qui flottent dans la galerie sur divers supports. De cette façon, les œuvres sont disposées dans l’espace telle une partition musicale dans laquelle chaque signe sculptural correspond à un élément sonore. Avec cette exposition, Cattaneo questionne la verticalité et l’horizontalité des gestes. La verticalité des lignes et des murs s’oppose à l’horizontalité des assemblages sur les socles dans une volonté d’identifier the point exact où l’œil perçoit la rencontre entre ces deux plans.

Les sculptures en verre et ciment aux formes étirées agissent comme la manifestation du mouvement et de l’immobilité. Semblant pénétrer en profondeur dans la terre, elles font la liaison entre l’enracinement du corps dans l’espace gravitationnel et la suspension de la pensée imaginative. Au contraire, les lignes horizontales constituées d’arches en bois de balsa et de fils de coton relient ensemble des éléments lourds et contradictoires. Ces formes dessinent une ligne d’horizon, construisant une connexion entre des espaces en apparence séparés.

Dans le travail de l’artiste il y a toujours une dualité - un aller-retour entre la complexité et la simplicité, entre le visible et l’invisible. Les sculptures sont des manifestations tangibles de cette tension, comme un pivot sur lequel ces concepts sont équilibrés. Une comparaison pourrait être faite avec la présence continue d’un funambule qui serait pris entre deux extrêmes subtiles : la perte et la redécouverte de l’équilibre dues à la gravitation.

Alice Cattaneo (1976, Milan, Italie) vit et travaille à Milan. Ses exposition personnelles: Alice Cattaneo, Museo Archeologico, Acqui Terme, Italie (); Mettere un mare nella nebbia, Museo del Novecento, Milan, Italy (); Alice Cattaneo Michael Höpfner, Galerie Hubert Winter, Vienna, Austria (); Col fiato sospeso per circa due ore, organisée par F. Pasini, La Quarta Vetrina, Libreria delle Donne, Milan, Italy (); Contrapositive (avec Fred Sandback), organisée par D.Komary, Galerie Stadtpark, Krems, Austriche (); Alice Cattaneo, Madre - Museo d' Arte Contemporanea Donna Regina, Naples, Italie () and Alice Cattaneo, organisée par J.Watkins, Ikon Gallery, Birmingham, Royaume-Uni (). Ses expositions de groupe: Negative Space. Trajectories of Sculpture, organisée par Peter Weibel, Daria Mille et Anett Holzheid, Zkm | Center for Art and Media, Karlsruhe, Allemagne (); La Vita Materiale. Otto stanze, otto storie, organisée par Marina Dacci, Palazzo da Mosto, Reggio Emilia, Italie (); Tempo e Dettagli / Times and Details, Artisti/Artigiani/Carlo Scarpa, organisée par C. Bertola et G. Blais, Officina Zanon, Falegnameria Capovilla, Universita’ Ca’ Foscari, Venise, Italie (); Chaotic Passion, Museo d’Arte Contemporanea di Villa Croce, Genoa (); Ritratto dell'Artista da Giovane, organisée par M. Beccaria, Castello di Rivoli, Turin, Italie (); Autoritratti. Iscrizioni del Femminile nell’Arte Italiana Contemporanea, Mambo, Museo d’Arte Moderna, Bologna (); The Unseen, The Fourth Guangzhou Triennial, organisée par J. Watkins, Guangdong Museum of Art, Chine (); Arte essenziale, un projet de F. Ferrari, Collezione Maramotti, Reggio Emilia, Italie / Frankfurt Kunstverein, Frankfort; Terre Vulnerabilli, organisée par C.Bertola avec A.Lissoni, Hangar Bicocca, Milan, Italie (); Italics, Italian Art between Tradition and Revolution, 1968-, organisée par F. Bonami, Palazzo Grassi, Venise, Italie () et Apocalittici e integrati. Utopia nell’arte italiana di oggi, Maxxi, Rome.
Où :
Mlf | Marie-Laure Fleisch
Rue Saint-Georges, 13
1050 Ixelles
Tarif :
Gratuit
Public :
Tous publics
Internet :
http://www.galleriamlf.com
Catégorie :
Sculptures alerte

Mardi: de 10:00 à 18:00
Mercredi: de 10:00 à 18:00
Jeudi: de 10:00 à 18:00
Vendredi: de 10:00 à 18:00
Samedi: de 10:00 à 18:00

Cet évènement est terminé. Pour retrouver ce même évènement prochainement, faites une recherche sur le site.

Que faire à Bruxelles dans votre flux Facebook:

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des activités et des sorties près de chez vous:

Dans la même catégorie:

Fortissimi sunt Belgae
(Du 8 2019 au 30 novembre 2019 - Bruxelles)
Myriam Louyest - Quelque chose du temps
(Du 14 septembre au 13 décembre - Bruxelles)
Brancusi
(Du 2 octobre 2019 au 12 janvier 2020 - Bruxelles)
Stéphane Terlinden - Tableaux en relief céramique polychrome
(Du 16 au 17 novembre - Nodebais)
Bai Ming. Vibrations de la Terre
(Du 16 novembre 2019 au 15 mars 2020 - Haine-Saint-Paul)