La Révolution Belge

 
Parodie pour marionnettes, en bruxellois français.
Informations & Réservations:

Voilà trente ans que José Géal a créé “La Révolution Belge de 1830”, une tragédie belge, épique, bombardante et patriotique, en huit tableaux, signée par Arthur et Elisabeth Fauquez.
Toone Vii et Toone Viii ont remis ce morceau de bravoure dans leur programmation avec des décors de Raymond Goffin.
Tout Belge sait que c’est le refrain du fameux duo “Amour sacré de la Patrie”
lors du spectacle du oût 1830 de “La Muette de Portici” au Théâtre de
la Monnaie, qui a enflammé les coeurs de nos ancêtres pour bouter les
Hollandais hors de nos provinces.
Arthur et Elisabeth Fauquez se sont inspirés de ces faits historiques pour créer
leur fresque patriotique.
Woltje, le ketje de Bruxelles (le gamin), conduit au combat les illustres révolutionnaires tels que le comte Frédéric de Mérode, le baron d’Hoogvorst, les journalistes Louis de Potter et Charles Rogier, le Liégeois Charlier Jambe de bois...
Soutenus par la population, ils vont expulser Guillaume d’Orange, roi des keiskoppe
(têtes de fromage de Hollande) et ses troupes en leur envoyant un tas de
“brol” (objets), sur leur notje (tête).
Le prince de Saxe-Cobourg-Gotha, futur Roi des Belges sous le prénom de
Léopold Ier, se voit offrir une petite bricole... la colonne du Congrès !
Jules César, observateur de l’ONU, vient proclamer “de tous les peuples de la
Gaule, les Belges sont les plus braves.”
Van Campenhout, compositeur révolutionnaire, auteur de notre hymne national,
pousse la chansonnette pour stimuler les combattants.
Eddy Merckx, notre champion mondial dont le parler est légendaire, est l’estafette
cycliste des patriotes.
La Muette, une fameuse clapette (bavarde) qui ne peut cacher sa boentje
(béguin) pour Woltje, fait sauter les remparts d’Anvers avec un bloempanch
(gros boudin) explosif.
Manneken-Pis, plus vrai que nature, né des amours de la Muette et de Woltje,
remplit son impertinent devoir tandis que Saint-Michel, patron de Bruxelles, et
son Deuvel (diable) dégringolent de la tour de l’Hôtel de Ville pour contribuer
à la Révolution belge.
Théâtre Royal de Toone
Impasse Sainte Pétronille, 66 Rue du Marché Aux Herbes
1000 Bruxelles
Réservation préférable
12/18 euros
à partir de 7 ans

Cet évènement est terminé. Pour retrouver ce même évènement prochainement, faites une recherche sur le site.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des activités et des sorties près de chez vous:

Dans la même catégorie:

Les trois Mousquetaires
(Du 13 2024 au 22 juin 2024 - Bruxelles)
Soirée stand-up - La Cour des Miracles
(Du 7 mai au 19 juin - Schaerbeek)
Le premier spectacle de Lola d'Estienne qui n'a pas encore de nom*
(Le 17 juin - Saint-Gilles)
Spectacle d'impro - Le voyage des Dirkonautes
(Le 14 juin - Etterbeek)
Le premier spectacle de Lola d'Estienne qui n'a pas encore de nom*
(Le 15 juin - Schaerbeek)