Enjeux de la transition numérique.

En marge du Festival des Libertés organisé par Bruxelles Laïque

La cohérence entre valeurs, outils et ressources est-elle encore possible ?

Les outils confèrent aux techniques un usage censé répondre à des besoins. En cela nos outils nous définissent car leur choix oriente l'action. Or nous modifions de plus en plus nos habitudes en fonction d'outils qui ne nous ressemblent pas. Pourquoi l'Europe est-elle absente des acteurs de l'innovation ? Des niches de résistance existent mais ne serait-il pas temps de s'outiller véritablement en droit en vue d'une régulation des pratiques plus compatible avec nos valeurs ?

Quant aux ressources, elles constituent tant le moyen que la limite physique pour la croissance. Il faut pouvoir faire face aux contraintes d'espace (géographiques, donc géopolitiques) et de temps (générationnelles) auxquelles se heurte cette croissance que nous nous obstinons à penser sans limite dans un monde où les ressources sont limitées. Par ailleurs, les technologies soi-disant propres, comme la voiture électrique, relèvent davantage d'une pollution délocalisée.

Interroger les valeurs suppose de définir un ' nous ', un socle commun, renvoyant inévitablement à un ' eux '. Ainsi, la Convention européenne des droits de l'homme, par exemple, constitue-t-elle une référence, opposable en droit, pour les pays signataires, en même temps qu'elle forge une identité.

Le but de cette rencontre sera d'interroger transversalement ce triangle outils-ressources-valeurs en regard de la transition numérique. Il s'agira donc également de garder un langage commun, accessible à tous, loin des jargons propres aux spécialités et qui éloignent des réalités.

L'Europe, qui utilise massivement des outils américains (les Gafa) et des ressources naturelles chinoises ou africaines, a-t-elle encore son avenir entre les mains ? Sommes-nous des colonisés volontaires ? Les déclassés de demain ? Avons-nous irrémédiablement la tête dans le sable ? D'aucuns agitent le spectre d'une guerre des civilisations, des intelligences, des métaux précieux, de tous contre tous… Penser transversalement la cohérence entre valeurs, outils et ressources, c'est aussi, gageons-le, une manière d'éviter la guerre.

Avec : Yohan Yans, Directeur du département de géologie de l'UNamur et spécialiste en développement durable.

Bruno Poncelet, anthropologue et formateur au Centre d'Éducation Populaire André Genot.

Agnez Bewer, co-fondatrice de Nubo, coopérative de services en ligne respectueux de la vie privée (nubo.coop), et militante pour une éthique numérique, des logiciels libres et des solutions de dégooglisaton.

Phillipe Vion-Dury, rédacteur en chef de magazine ' Socialter ', spécialiste des nouveaux modèles économiques et des technologies et auteur de ' La nouvelle servitude volontaire ', qui analyse la nouvelle société numérique.

Animation : Jean Cornil, essayiste, chargé d'études chez Présence et Action Culturelles.
Où :
La Maison du Livre
Rue de Rome 28
1060 Saint-Gilles
Téléphone :
02 543 12 20
Tarif :
4 euros - 2,5 euros pour les demandeurs d'emploi et étudiants
Public :
à partir de 12 ans
Internet :
http://www.monperecerobot.net
Catégorie :
Actualité, Histoire, Politique alerte
accessibility

Jeudi: de 19:00 à 22:00

Cet évènement est terminé. Pour retrouver ce même évènement prochainement, faites une recherche sur le site.

Que faire à Bruxelles dans votre flux Facebook:

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des activités et des sorties près de chez vous:

Dans la même catégorie:

Midi de Pac / Et si le transports publics devenaient gratuits ?
(Le 28 mai - Anderlecht)
Humanité connectée: plus débile ou plus agile ?
(Le 5 juin - Bruxelles)
Période féconde de Bruegel
(Le 13 juin - Bruxelles)
Période féconde de Bruegel
(Le 6 juin - Bruxelles)
National Unity Day
(Le 4 juin - Bruxelles)