Deux expositions personnelles: The Three Graces | In the Way of Transmuting

Mlf l Marie-Laure Fleisch est heureuse d’annoncer la nouvelle exposition personnelle de Giuseppe Stampone, The Three Graces. Avec une production allant de la vidéo aux installations multimédias, Stampone nous propose une sélection de dessins singuliers réalisés au stylo bille, qui sont au cœur de sa démarche artistique. Toujours aussi précis et méticuleux, son évidente critique de l’actualité contemporaine a laissé place à des récits plus personnels.

De la réinterprétation de pochettes d’album à l’incorporation de migrants dans des peintures classiques, l’artiste témoigne de son activisme grâce à l’association d’images contemporaines célèbres avec de subtiles références à l’Histoire de l’Art. Ainsi, la pensée critique de l’artiste trouve une perspective universelle, s’extirpant du communautarisme qui, de nos jours, tend à gagner les idéologies. Stampone a par ailleurs toujours porté une attention particulière à l’utilisation de techniques traditionnelles associées à la création artistique. L’artiste considère en effet son processus créatif exceptionnellement long comme une protestation contre la frénésie constante imposée par notre siècle.

Réalisé pendant le Covid, ce nouveau corpus d’œuvres nous invite à une méditation silencieuse motivée par la représentation exclusive de scènes d’intérieur, inspirées des peintres hollandais tels que Vermeer et Pieter de Hooch. La maison est l’un des rares lieux où l’on peut trouver refuge contre le flux d’actualité constant, qui peut souvent s’avérer déroutant. Se représentant lui-même dans la plupart les dessins exposés, l’artiste est le plus souvent de dos, arborant une posture contemplative. Comme nombre d’entre nous, Stampone a dû se confiner pendant l’année écoulée. Ce changement soudain et non désiré de ses habitudes a conduit l’artiste à une complète remise en question, qui s’est alors tourné vers les grands maitres de l’histoire, en quête de réponses.

Cette exposition tire son titre de l’un des dessins de Stampone mais est avant tout un hommage à la peinture de Raphael. Inspirées de l’antiquité, les trois protagonistes de l’œuvre originale pourraient représenter les étapes de développement de la femme mais sont aussi souvent considérées comme étant des muses, symboles de la créativité humaine. Stampone recompose ce trio dans une perspective autobiographique, se représentant dans son enfance, dans sa jeunesse et de nos jours, créant ainsi sa propre mythologie. Ces travaux pourraient être une proposition qu’il nous adresse à tous de prendre du recul ; s’arrêter suffisamment longtemps afin de contempler le champ des possibles et découvrir ce que nous aimerions en voir émerger, une fois que cette période de doute sera derrière nous.
____________________________________________________________________ _____________________________

Pour sa première collaboration avec Mlf l Marie-Laure Fleisch, Hanane El Farissi propose le projet In the Way of Transmuting. Diplômée du Hisk, son travail sculptural, ses installations et ses performances sont créés à partir d’objets et de gestes du quotidien. Le développement individuel, ce qui le définit et la mémoire sont les éléments moteurs qui guident sa pratique artistique. A travers divers mediums, elle utilise différents stéréotypes et schémas de représentations, mais aussi des situations d’apparence plus anecdotiques afin de questionner les valeurs qui définissent l’esprit de notre temps.

La pratique d’El Farissi peut s’apparenter à une incessante exploration. S’inspirant des détails les plus ordinaires qui nous entourent, l’artiste en extraie inlassablement les traces de la violence humaine. Cette recherche, axée sur notre quotidien mais aussi guidée par l’Histoire de l’Art, tend à révéler des indices sur notre identité ainsi que sur notre passé. Cette poursuite de la mémoire prend forme grâce au détournement d’objets existants, donnant alors naissance à des œuvres hybrides aux multiples significations. Ainsi, ses créations sont porteuses d’une histoire à la fois contemporaine et passée, mais aussi d’une ambiguïté. Cette ambivalence dans son œuvre met en lumière des contradictions que l’artiste voit comme une réflexion sur nos sociétés.

Dans ses dessins sur fonds dilués au stylo bleu et aux détails à la feuille d’or, El Farissi esquisse souvent des éléments d’architectures. Jouant avec différentes temporalités lorsqu’elle retranscrit ses recherches iconographiques, l’artiste recherche les traumatismes que nous avons traversés au cours de notre histoire, et qui ont définitivement transformés nos villes. L’aspect innocent de ses œuvres représente en réalité des évènements passés où l’intervention humaine est toujours liée d’une manière ou d’une autre à la démence, montrant subtilement comment cela a impacté notre présent de façon indélébile. Ces scènes aux couches multiples nous offrent un aperçu de la violence, de ses mécanismes, mais aussi de ses représentations à travers les époques.

Le second corpus d’œuvres est composé de sculptures représentant des livres. Réalisées en plomb et à la feuille d’or, elles font référence à la pierre philosophale, capable de transformer les métaux – ici associés au dessin et à la poésie – en or. Oscillant entre mots, images et matérialité, l’artiste souhaite extraire ce concept initial afin de lui conférer une forme spirituelle, sous un éclairage nouveau. Les représentations de la brutalité d’El Farissi sont réalisées avec délicatesse et sensibilité, à l’image des fines lignes bleues presque tremblantes de ses dessins. L’objectif n’est pas de démontrer la violence de notre espèce – cela n’est plus à prouver – mais plutôt d’essayer de comprendre comment il nous est possible de nous reconstruire à partir de nos ruines.
Mlf | Marie-Laure Fleisch
Rue Saint-Georges, 13
1050 Ixelles
Gratuit
Tous publics

Mardi: de 10:00 à 18:00
Mercredi: de 10:00 à 18:00
Jeudi: de 10:00 à 18:00
Vendredi: de 10:00 à 18:00
Samedi: de 10:00 à 18:00

Cet évènement est terminé. Pour retrouver ce même évènement prochainement, faites une recherche sur le site.

Cette activité a été confirmée le 23/02/2021 compatible avec les directives COVID
Que faire à Bruxelles dans votre flux Facebook:

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des activités et des sorties près de chez vous:

Dans la même catégorie:

George De Decker - Pli selon pli
(Du 14 mars 2021 au 30 avril 2021 - Uccle)
Utopies réelles - Révoltes graphiques | Master Gestion Culturelle Ulb et Esa St
(Du 3 mars au 30 avril - Ixelles)
Anju Dodiya - Tower of Slowness
(Du 1er avril au 22 mai - Saint-Gilles)
Mneen ? D’où viens-tu ?
(Du 8 avril au 8 mai - Etterbeek)
Exhibition 'POPSSYCALLED' New portraits by KaPhéine - Luna Rosa Art Gallery
(Du 16 au 30 avril - Ixelles)