Destruction et reconstruction. Ostende 1944-1958

Ostende a beaucoup souffert pendant la Seconde Guerre mondiale et n'a laissé qu'une ville détruite en ruines en 1944. Les bâtiments principaux tels que la mairie, le kursaal, la poste principale, l'hippodrome et le marché aux poissons ainsi que les pittoresques maisons côtières ont été rasés. En outre, les décisions importantes prises en matière de développement urbain avant la guerre ont été rejetées. La grande question avant 1940 était: les trois quais du port sont-ils remplis? Après la guerre, le maire Henri Serruys a immédiatement commencé à reconstruire sa ville. Son successeur Adolphe Van Glabbeke a poursuivi ses travaux en 1953.

Avec la libération rédemptrice du 8 septembre 1944, le conseil municipal se voit de nouveau donner l'espace nécessaire pour remettre Ostende sur la carte touristique. En 1945, l'architecte Arnold De Vos a été nommé ingénieur de la ville et le coup d'envoi officiel de la reconstruction a été donné. Lui et JJ Eggericx, qui a été nommé urbaniste, ont élaboré un nouveau plan d'urbanisation pour Ostende. En 1947, le plan ainsi que divers autres projets ont été présentés à la population d?Ostende et aux touristes se rendant dans la ville.

Le choix de 1958 comme date de fin n?est pas une coïncidence. Ostende avait un pavillon à l'exposition universelle de Bruxelles. Ostende possède des ?uvres de trois grands architectes belges: L on Stynen, Gaston Eysselinck et Victor Bourgeois. L'exposition est le reflet d'une ville lourdement endommagée qui devait à nouveau transmettre l'image de la reine des villes balnéaires. Pourtant, l'exposition est Destruction and Reconstruction. Ostende 1944-1958, bien plus qu?une exposition d?architecture. Vous obtenez un aperçu des nombreuses activités de construction, découvrez les chiffres clés qui ont permis à Ostende de redevenir formidable et voyez comment la ville a énormément évolué en peu de temps. Des ?uvres d?art d?Ensor, de Spilliaert et d?autres acquises ont été ajoutées, ainsi qu?une série de magnifiques photographies prises par les frères Antony. Les affiches ont également été sélectionnées. Cela fait d'Ostende la première ville de Belgique à présenter une telle exposition sur le thème de la reconstruction. C?est un voyage incontournable à travers un important morceau d?histoire à Ostende que l?exposition a rendu plus concret que jamais.

Le commissaire de l'exposition est Marc Dubois, qui a récemment reçu le Ultima Architecture Award 2018. Le comité de pilotage scientifique est composé de Norbert Hostyn, Erwin Mahieu, Virginie Michils, Claudia Vermaut, Grégory Boite et Martine Meire.
Où :
Venetiaanse Gaanderijen Oostende
Hoek Zeedijk – Parijsstraat
8400 Ostende
Téléphone :
059 25 88 20
Tarif :
5
Public :
Tous publics
Internet :
http://www.oostende.be/cultuur
Catégorie :
Patrimoine, Architecture alerte
accessibility

Lundi: de 14:00 à 18:00
Mardi: de 14:00 à 18:00
Mercredi: de 14:00 à 18:00
Jeudi: de 14:00 à 18:00
Vendredi: de 14:00 à 18:00
Samedi: de 14:00 à 18:00
Dimanche: de 14:00 à 18:00

Du 25 mai au 29 septembre



Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu au courant des activités et des sorties près de chez vous: